Qui ne connaît pas la célèbre enseigne « Café des Amis » de la rue Damiette à Rouen ? Véritable témoignage d’un passé encore proche, elle est certainement l’enseigne peinte visible la plus ancienne de Rouen, une « réclame » comme on n’en fait plus. Ce véritable petit trésor dans l’une des rues les plus fréquentées de la ville, se dégradait au fil du temps sans que personne ne s’en préoccupe.

Fidèle à sa ligne de conduite, l’association « P’tit Pat Rouennais » ne pouvait rester insensible à ce constat. Après avoir obtenu l’accord du propriétaire parisien des lieux (qui, geste à saluer, participe à hauteur du cinquième des frais engendrés), elle vient de financer la restauration et la fixation des teintes subtiles de ce petit chef d’œuvre qui garde tout son charme d’antan.

Le résultat, tout à fait remarquable, est à attribuer à l’équipe de Laurent Savisky, un artisan spécialiste, peintre en lettres qui s’est déjà illustré maintes fois dans la cité, notamment pour la façade de la « droguerie agricole » Deconihout. L’homme est en fait plutôt un artiste et l’on espère qu’il sévira encore longtemps avec le même bonheur et le même talent sur le petit commerce rouennais.

Cette résurrection remarquable démontre qu’avec un peu d’obstination et de bon sens, il est possible de mettre un terme à l’érosion des richesses dont regorge notre ville. Qu’elle puisse aussi inciter la Municipalité à exhumer de ses réserves les petites perles qu’elle garde jalousement à l’abri pour qu’en profite le plus grand nombre.