Jeanne d’Arc aurait pleuré sur le bûcher, non pas de désarroi, mais de désespoir de n’avoir pu mener à bien sa mission.

Le célèbre chocolatier Auzou à Rouen a créé des chocolats qu’il a en effet appelé « Les larmes de Jeanne d’Arc ». Ce sont des amandes grillées, caramélisées, enrobées de chocolat noir puis roulées dans du cacao.