Le patrimoine, grand ou petit, ne cesse d’être en danger. Le dernier épisode regrettable date du 28 août dernier et concerne le petit patrimoine industriel. En fin de nuit, un incendie ravageait alors le four à pain de la Pannevert, restauré et utilisé régulièrement par le Centre d’ Histoire Sociale (Expotec). Pompiers et police étaient rapidement sur place mais ce four à pain traditionnel, situé en face du moulin de la Pannevert, était la proie des flammes. Très sérieusement endommagé, il sera, n’en doutons pas, remis en état par les bénévoles de l’association. L’enquête se tourne vers une hypothèse criminelle, option privilégiée puisque le four à pain n’est pas alimenté en électricité.

Fidèle à sa tradition de complémentarité avec d’autres associations ayant des objectifs voisins et toujours impliquée dans la sauvegarde et la mise en valeur du petit patrimoine local, quel qu’il soit, P’tit Pat’ Rouennais a débloqué 500 € pour la reconstruction du four à pain de la Pannevert incendié le 28 août dernier. Le four entièrement reconstruit a été inauguré le 16 mai 2014.

La première fournée était exceptionnellement assurée par Benoît Vatelier (champion de France 1997 de la meilleure brioche, 3e de la meilleure boulangerie de France 2013) et Christophe Rouget (baguette d’or du Val d’Oise 2012, lauréat de la meilleure boulangerie de France 2013).

 

 

 

 

 

 

Histoire du four

Au cours de son inventaire du patrimoine, le Centre d’Histoire Sociale a découvert ce four fort dégradé. Son propriétaire s’apprêtait à le détruire. À notre demande, il en a fait don à l’association. Les équipes du CHS, conjuguant chantier de bénévoles et chantier d’insertion, ont démonté le four, l’ont apporté sur le site de la Pannevert et l’ont reconstruit.

Inauguré en 1989, il a été un outil pédagogique pour les écoles de la boulangerie de Rouen. Depuis, l’institut de la boulangerie possède son propre four, restauré lui aussi par le CHS.

Four totalement fermé, la fumée sort par devant. Après une heure de chauffe, les braises sont enlevées et les boules de pâte enfournées.

Des fournées de pains et brioches ont lieu tous les quinze jours de mars à novembre.

La Saint Honoré, patron des boulangers, y est fêtée chaque année au mois de mai.

Ce four est le complément naturel du moulin de la Pannevert et de la maison des maraîchers situés tous les deux sur le même site.

L’implantation du four sur l’esplanade Jean-Pierre-Engelhard, qui n’était à l’époque que terre en friche et dépôts d’ordures, a permis une protection et une valorisation des espaces : aménagement des berges, engazonnement, fleurissement…

Ce site est une véritable richesse du patrimoine rouennais appréciée par les milliers de promeneurs et randonneurs.