Patrimoine rouennais.

 

 

Pour quelles raisons devrait-il figurer sur la liste des biens inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco ?

Rouen, capitale du duché de Normandie, était la 2e ville du Royaume de France du Moyen Âge au règne de Louis XV. Le record d’Europe du nombre de maison à colombages (1800 !) allant du XIV e au XIX e siècle, parmi lesquelles la Maison des Quatre Fils Aymon, le Pavillon des Vertus, l’Hôtel d’Etancourt et ses statues mythologiques… Les rues du Gros Horloge, rue St-Romain, rue Damiette, rue Martainville, rue des Bons Enfants, rue Eau-de-Robec, rue des Faulx, Rue du Vieux-Palais, Place du Vieux-Marché où fut brûlée Jeanne d’Arc en 1431 etc. La Ville aux Cent Clochers, « Athènes du gothique » et capitale du romantisme selon Stendhal et Victor Hugo, compte trois églises majeures: la Cathédrale Notre Dame (tous les styles du gothiques et Renaissance), l’Abbatiale St-Ouen (gothique rayonnant), l’Eglise St-Maclou (gothique flamboyant). Des monuments uniques en France: le Palais de Justice (ex Echiquier puis Parlement de Normandie, gothique flamboyant, considéré comme le plus bel édifice gothique civil d’Europe), le célèbre Gros-Horloge (la plus vieille Horloge du monde en fonctionnement: fin XIV e siècle) et son Beffroi, l’hôtel de Bourgtheroulde (début Renaissance), l’Aître St-Maclou (ossuaire et cimetière début Renaissance, unique en son genre conservé intact en France). La plus grande surface de vitraux de France dans ses nombreuses églises, avec la spécialité du Jaune de la Renaissance. Nombreux hôtels particuliers des parlementaires des XVII e et XVIII e siècles. Vues magnifiques sur la ville aux Cent Clochers depuis les panoramas de la Côte Ste-Catherine (Bonsecours), le Belvédère et le Panorama de Mont-St-Aignan, le Panorama de Canteleu. La Renaissance est arrivée en avant-première à Rouen dans la première décennie du XVI e siècle dans les bagages du Cardinal Georges d’Amboise, Archevêque de Rouen mais également Principal Ministre du Roi Louis XII et Vice-Roi du Milanais pendant les guerres d’Italie.

www.linternaute.com / 15 novembre 2008.

 

 

© Daniel Caillet, 2015