Le long de l’actuel Office de Tourisme, elle était jadis une toute petite ruelle sinueuse. On pouvait y voir, dans une splendide cour, une porte à panneaux encadrée d’un chambranle finement sculpté et un escalier à balustres de style Louis XIII. Etait-ce l’auberge dont l’enseigne montrait un prêtre célébrant le St Sacrement, un culte alors en pleine expansion ? On ne peut l’affirmer. Autre explication du nom de la rue : la proximité du jeu de Paume « Port-du-Salut » qui innovait en permettant aux spectateurs payants d’applaudir ou de siffler en étant assis. Un peu plus tard, un nouvel établissement, le « Petit-Salut » s’installait et son nom est resté.