Entre la rue de la Cage et l’avenue de la Porte des Champs.

L’endémique peste rouennaise et surtout celle de 1512, conduisit la cité à installer une véritable organisation sanitaire. La corporation des marqueurs était chargée d’inscrire une croix blanche sur toutes les maisons affectées par l’épidémie, et au début du 17 e siècle des bâtiments logeaient aussi médecins et aides-soignants de l’époque.

Un règlement de police du 22 juin 1622 précisait en termes non équivoques qu’il était interdit « d’enlever ou faire enlever aucuns corps décédés de contagion, par autres que ces marqueurs, à peine de la vie ».

Etait aussi installée dans cette rue la maison des « Arquebusiers ».

 

© Daniel Caillet, 2016