Après la restauration extérieure du la chapelle du 16 e siècle, les soubassements ont été investis par les ouvriers d’un chantier de 7,3 millions d’euros débuté depuis plusieurs années et qui vient de se terminer.

L’extérieur rénové, c’est à l’intérieur et dans les soubassements de l’édifice que se sont concentrés les travaux. La quasi-totalité du sous-sol, évidé, a permis l’installation des principaux éléments d’accueil du public et des artistes. Au rez-de-chaussée, sculptures et retable ont été restaurés et le sol intègre désormais un plancher chauffant. A l’extérieur, l’ensemble est complété par des bâtiments contemporains jouxtant la chapelle.
Le nouvel auditorium rouennais de taille intermédiaire peut accueillir 600 à 700 spectateurs impatients de bénéficier d’une programmation axée sur la musique non amplifiée.
L’acoustique de cette salle historique a été privilégiée grâce à une étonnante sphère contemporaine surplombant le public. Il s’agit d’une géode composée de deux hémisphères réunis pour diffuser les sons par réflexion et qui a également un rôle d’éclairage.

 

 

 

 

© Daniel Caillet, 2016