Déplacée par la Ville pour une meilleure mise en valeur à l’automne 2010 (une préconisation ancienne de notre association), la copie de la grosse pierre de Jelling offerte à la ville par le Danemark lors du millénaire de la Normandie en 1911, vient à nouveau d’être tagguée. Il est malheureux que son accessibilité soit devenue un handicap. Tout comme la statue de Rollon à proximité, elle est devenue la proie des vandales. Pour ce riche petit patrimoine vulnérable, il est grand temps d’envisager des mesures de protection efficaces. Certains l’ont bien compris comme les responsables de la ville de Jelling qui ont protégé la pierre originale en l’installant dans une «cage» en verre. Pourquoi pas ?