Dans l’Antiquité, les Grecs s’imaginaient que l’éternuement, par sa violence, pouvait chasser l’âme du corps ! Terrorisés par cette idée, ils s’empressaient de bénir tout ce qui s’échappait du nez de leur voisin. La coutume semble nous être restée !

 

 

© Daniel Caillet, 2016