Le Petit Beurre LU a été inventé par Louis Lefèvre-Utile en 1886. Un découpoir de la forme du Petit Beurre date du 8 septembre 1886. Mais Louis Lefèvre ne dépose la marque « Petit Beurre LU » que le 9 avril 1888 au tribunal de commerce de Nantes.

Il mesure 65 mm de long, 54 mm de large et 6,5 mm d’épaisseur pour un poids unitaire de 8,33 g. La surface du biscuit est lisse et possède vingt-quatre poinçons (quatre lignes sur six colonnes) entremêlés de l’inscription « LU PETIT-BEURRE NANTES » sur trois lignes. Les caractères de l’écriture sont destinés à rappeler l’écriture des livres que la grand-mère d’un des créateurs du Petit-Beurre lisait. La lettre B du Petit-Beurre est située au centre du biscuit. Le biscuit est arrosé de lait avant de passer au four pour obtenir l’aspect doré à la cuisson. La dorure est uniforme sur l’ensemble de la partie centrale et plus soutenue sur les dents.

L’épaisseur de huit biscuits est égale à la largeur, ce qui permet de réaliser un paquet de section carrée. Ainsi, les dimensions du gâteau étaient pensées afin de rationaliser l’emballage, le transport et le stockage (à l’origine boîtes de fer-blanc décorées de dessins faisant sa réclame).

Dans son usine de La Haie-Fouassière à vingt km au sud de Nantes, LU produit un peu plus de neuf mille tonnes par an de Véritable Petit Beurre soit environ un milliard de biscuits, conditionnés dans quarante et un millions de paquets de VPB.

Le Petit Beurre LU est découpé avec quatre angles en forme d’oreilles, entre lesquelles on compte quatorze petites dents dans le sens de la longueur, dix petites dents dans celui de la largeur, soit cinquante-deux dents et oreilles au total. De plus, le biscuit est perforé de vingt-quatre coups de poinçons répartis en quatre lignes de six. Ces nombres peuvent laisser libre cours à une interprétation symbolique : les quatre saisons, les cinquante-deux semaines de l’année, ou les vingt-quatre heures d’une journée.

L’un des plus fameux slogans du Petit Beurre  quatre oreilles et quarante-huit dents.

 

Merci à Wikipédia.

 

 

© Daniel Caillet, 2016