http://patrimoine-environnement.fr  janvier 2014

 

Une dizaine d’églises de Seine-Maritime sont en péril…

En Seine-Maritime,… de nombreuses églises continuent de s’effriter (Image à la une : église Saint-Jacques de Dieppe)..

 

Les églises de Seine-Maritime en danger :

  1. Vieille de 700 ans, l’église Saint-Jacques de Dieppe voit ses pierres tomber, ses fresques disparaître et les fissures apparaître…

  2. Eglise de Gousseauville (première pierre posée en 1250). Étayée depuis 2003, la chapelle de Gousseauville survit, dans l’attente de rénovation. L’association qui tient à la préserver affirme qu’aucune instance n’arrive à répondre à ses inquiétudes.

  3. L’église abbatiale Saint-Ouen à Rouen : «Pelouse interdite. Attention chute de pierres. » Ce panneau d’avertissement fiché sur le parvis de la splendide abbatiale gothique Saint-Ouen résume le drame qui touche les trésors architecturaux de Rouen. Témoins des périodes glorieuses que la cité normande a connues tout au long de l’Histoire, ses monuments se délabrent, lentement mais sûrement (Source Lepoint.fr 19 juin 2008).

  4. L’église Saint-Maclou à Rouen «  fait particulièrement enrager Jean-Pierre Chaline, le président de l’association Amis des monuments rouennais. « C’est un des grands scandales de la restauration d’après-guerre, lance sans ambages cet historien. La partie de l’église qui a été détruite en 1944 n’a jamais été entièrement réparée. Le clocher a été fini l’an dernier, mais certains pans de mur sont encore en parpaings. Les chapelles n’ont pas été refaites et les décors baroques, abîmés, sont toujours dans les caves. Pourtant, avant la guerre, Saint-Maclou était un des monuments les plus prisés. C’est un joyau qu’on a laissé dépérir. » (Source Lepoint.fr 19 juin 2008).

  5. La chapelle de l’hôpital d’Yvetot dans la cour de l’hôpital, près de la maison de retraite, l’église tombe également en ruines … Je regarde les gargouilles, les visages magnifiques sur les encorbellements … Personne ne semble s’en soucier. »

  6.  l’église Saint-Nicaise, à Rouen située non loin de la rue Orbe. Avant 1993, elle était toujours entretenue et maintenant c’est la catastrophe. Aucune subvention, aucune aide ni de la Région, du conseil général ou de la municipalité. L’indifférence totale ! Veut-on la voir s’effondrer qu’on serait satisfait ? Elle mérite une attention particulière et voudrait être sauvée… Cette église est un monument historique du XIIe siècle.

  7. L’église Saint-Paul à Rouen. Fermée depuis dix ans…

  8. L’église Saint-Pierre du Châtel, à Rouen … à l’angle des rues aux Ours et Camille-Saint-Saëns, est presque une ruine. « Les murs de l’église Saint-Pierre du Châtel se dressent pourtant encore au milieu d’un espace vert. Le 30 mai 1944, pendant la Semaine rouge, l’église est gravement atteinte par les bombardements. La charpente, démontée après le sinistre, est toujours entreposée dans un des hangars de la ville. (Paris,Normandie du 18octobre 2009).

Eglise Saint-Pierre-du-Châtel.

(Image à la Une : église Saint-Jacques de Dieppe).