La belle mosaïque recouverte de terre et de détritus divers était devenue invisible. A force d’en parler à plusieurs responsables locaux, la statue-vasque du square Verdrel face au Musée des Beaux-Arts a enfin été dégagée.