Le 10 octobre 2015 était posé sur la place de la cathédrale, le clou de départ du Chemin du Mont-Saint-Michel, par le président de la Métropole Rouen Normandie. Pourquoi pas ?

Un chemin de pèlerinage entre Rouen et le Mont-Saint-Michel

Le chemin de pèlerinage, qui mène de Rouen (Seine-Maritime) au Mont-Saint-Michel est rouvert au public depuis le 11 octobre 2015. Il était emprunté par les pèlerins au Moyen-Âge.

Normandie. Relier Rouen (Seine-Maritime) au Mont-Saint-Michel (Manche) par un chemin de randonnée, c’est possible depuis le dimanche 11 octobre 2015. Une portion du chemin datant du Moyen-Âge a été rouvert au public grâce aux recherches de l’association   « Les chemins du Mont-Saint-Michel », qui a retrouvé le tracé d’origine…

En Seine-Maritime, c’est un parcours de 14 kilomètres sur les communes de Rouen, Canteleu, Val-de-la-Haye, Quevillon, Saint-Pierre-de-Manneville, Sahurs et La Bouille. Chacun pourra découvrir, à son allure, les chemins que les pèlerins empruntaient. Ce sont les écrits d’un religieux du XVesiècle qui ont permis à l’association de remonter le temps. Datant du Moyen-Âge, il fait partie des chemins des ducs de Normandie qui comprenaient deux itinéraires : l’un reliait Caen (Calvados) à la baie du Mont-Saint-Michel ; l’autre débutait à Rouen…

Créée en 1998, l’association « Les chemins du Mont-Saint-Michel » cherche à promouvoir les anciens chemins des pèlerins. Les bénévoles travaillent à leur conservation. Depuis sa création, elle a rétabli 3 500 kilomètres à travers l’ouest de la France dont 1 600 kilomètres en Normandie. Un clou représentant le Mont-Saint-Michel avec un bâton de pèlerin et la coquille de Saint-Jacques-de-Compostelle a ainsi été posé sur la place de la Cathédrale…

76actu

 

© Daniel Caillet, 2015