La lutte d’Héraclès contre le lion de Némée est le premier travail d’Héraclès-Hercule.

Dans la vaste forêt de Némée en Argolide, une région du Péloponnèse, vivait un lion qui dévorait les troupeaux de bétail. Ce lion, fils de Séléné, la déesse de la lune, bénéficiant d’une force gigantesque, avait une peau très dure, impénétrable par les flèches. Héraclès reçoit l’ordre de tuer le lion. Les flèches qu’il tire contre l’animal retombent brisées autour du lion. Avec sa massue Héraclès tente de l’assommer. Mais c’est chose vaine car le crâne du lion est protégé par la peau épaisse. Héraclès doit alors se résoudre à étrangler le lion avec ses mains. Un combat au corps à corps s’engage. L’animal résiste mais est finalement vaincu. Avec les griffes de l’animal Héraclès le dépèce. De la peau il se fait un manteau-cuirasse retenu sur sa tête par le crâne du lion.

*************************

Evocation recto-verso au musée des Beaux-Arts (statue d’Omphale) et place Henri IV (statue du « Vert galant »).

 

 

 

© Daniel Caillet, 2015