De la Petite Provence au quai de la Bourse désolé.                                                                                  

Nostalgie d’une promenade communément désignée sous le nom de « Petite Provence » à cause d’une situation privilégiée. Le grand café Victor en était l’établissement emblématique mais il sera détruit lors de la « Semaine Rouge » (30 mai au 5 juin 1944).  En 1834, après la mort du célèbre compositeur rouennais François-Adrien Boïeldieu, on donna à cette promenade la dénomination de cours Boïeldieu. La statue en bronze de l’auteur de la Dame Blanche, à l’une des extrémités du cours, est due au ciseau de David d’Angers d’après un modèle de Dantan le jeune et fut inaugurée solennellement le 20 Juin 1839. Et, changement d’époque oblige, on est passé d’une large population qui n’avait que peu de moyens pour agrémenter ses fins de semaine à une fréquentation élitiste d’un restaurant étoilé, bien éloignée des fast-food et autre kebabs devenus le lot quotidien de nos contemporains.

2014 signe l’arrêt de mort de cette belle promenade.

 

 

© Daniel Caillet, 2014

 

Travaux pour les bus, cars et vélos

Dès la mi-juin, l’une des mesures les plus visibles concerne les quais hauts de la rive droite de Rouen entre la place Saint-Paul et le boulevard des Belges. Au pied des immeubles, sur les actuels emplacements de stationnement situés sur les trottoirs ou les contre-allées, une piste cyclable sera aménagée. Le stationnement étant déplacé de l’autre côté des quais, côté Seine.

Quant à la chaussée, une voie sera neutralisée et réservée exclusivement aux autobus, autocars et taxis. Dans un premier temps, cette voie réservée sera matérialisée par un marquage au sol entre la place Saint-Paul et la rue Saint-Eloi. Ce couloir de bus étant par la suite aménagé avec une chaussée spécifique (comme les voies TEOR) avec la pose d’un enrobé fin 2014-début 2015.
En prévision de ces aménagements, des entreprises sont déjà à l’œuvre pour percer les trottoirs afin de refaire les réseaux d’eau, d’électricité, de gaz et de téléphonie sur l’ensemble du tracé.

De juin à août la circulation ne se fera que dans un sens entre la rue Grand-Pont et la rue Jeanne d’Arc (devant le restaurant Gil et la chambre de Commerce)  en raison d’importants travaux d’étanchéité du parking de la Bourse.

France 3 – Haute-Normandie