Il est demandé expressément aux adhérents de ne jamais intervenir directement oralement, par écrit ou par quelque autre moyen de communication en se réclamant de P’tit Pat’ Rouennais, sans avoir, au préalable, averti un membre du bureau. Ainsi les actions individuelles spontanées sont possibles en nom propre.