Qui ne connait pas la fleur aux clochettes blanches ? Répandue dans toute l’Europe, en Amérique du nord et en Asie du nord-ouest, la légende veut qu’Apollon en ait tapissé le Mont Parnasse pour que les muses ne se blessent pas les pieds. Plantée dans les jardins au Moyen-Age, elle était déjà considérée comme une fleur porte-bonheur, mais si le roi Charles IX au XVIe siècle avait coutume de l’offrir le 1er Mai, ce n’est qu’au début du XXe que le muguet fut définitivement associé à cette date. En 1936, les premiers brins furent vendus à l’occasion de la fête du Travail.

 

 

Belle fleur mais vénéneuse !

Malgré des airs délicats, le muguet est une plante très toxique. Toutes ses parties contiennent des substances qui provoquent des troubles digestifs et qui ont sur le cœur des effets semblables à ceux de la digitaline. Un double conseil : lavez-vous les mains après l’avoir touché et ne le laissez pas à proximité des enfants.

 

© Daniel Caillet, 2017