Quelque temps après un incendie, la disparition (?) remarquée par l’un de nos adhérents d’épis de faîtage sur le Manoir de la Motte. Nous espérons qu’ils seront plus prompts à reprendre leur place que ceux du Rectorat. Par ailleurs, force est de constater qu’à part une mise hors d’eau provisoire à l’aide de bâches en plastique, rien n’est fait pour la sauvegarde de cet intéressant petit édifice.