C’est grâce aux boulangers viennois qu’en 1683, les troupes autrichiennes ont pu repousser l’assaut des Turcs contre leur capitale. Les mitrons qui travaillaient la nuit avaient pu donner l’alerte. En récompense, leur roi les a autorisés à fabriquer des « viennoiseries » en forme de croissant, l’emblème des Turcs.

 

© Daniel Caillet, 2016