Richard Waddington est un industriel mais aussi un historien et un homme politique français né le 22 mai 1838 à Rouen.

Fils de Thomas Waddington, manufacturier à Saint-Rémy-sur-Avre et Ann Chisholm, il était le frère de William Henry Waddington qui fut Président du Conseil en 1879 et cousin du philosophe Charles Waddington. En 1870-1871, il organise en tant que capitaine l’artillerie des mobilisés de la Seine-Inférieure. Il dirige la manufacture de coton de Saint-Rémy-sur-Avre. Industriel calviniste, il était un patron social et fut l’un des rapporteurs de la loi de 1892 sur le travail des femmes et des enfants.

Il sera élu député en 1876, siégera au centre gauche avant d’être réélu en 1877 après la dissolution de la Chambre, puis en 1881, 1885 et 1889. En 1891, il devient sénateur de la Seine-Inférieure, puis est réélu le 28 janvier 1900 et le 3 janvier 1909. Il meurt le 26 juin 1913, au cours de son mandat à Saint-Léger-du-Bourg-Denis.

Richard Waddington est l’auteur d’importantes études historiques sur la diplomatie de Louis XV :

Louis XV et le renversement des alliances. Préliminaires de la Guerre de Sept ans (1754-56), Paris, Firmin-Didot, 1896.

La Guerre de Sept-Ans. Histoire diplomatique et militaire, 5 vol., Paris, 1899-1914.

Avec l’aide précieuse de Wikipédia.

 

© Daniel Caillet, 2015