Le coup de gueule de Dominique

Enfin et hélas, elle est tombée la cheminée de Duclair ! On entend dire de plus en plus qu’il faut garder la mémoire du passé, qu’il faut essayer de sauvegarder le patrimoine. Mais en même temps, on entend dire aussi que le patrimoine obligatoirement gène le développement économique, qu’il prend de la place, qu’il coûte cher aux impôts, que les élus sont dans l’impossibilité de concilier préservation et innovation économique. A croire que l’imagination et l’audace n’existent plus, sauf pour détruire. J’ai une grande peur en ce moment. C’est que l’on commence aussi à penser qu’il serait utile de raser les édifices religieux désaffectés. J’espère que l’église de Duclair restera le seul monument patrimonial à survivre en ce lieu. J’ai du mal à penser que la présence de la cheminée Mustad pouvait gêner aussi le développement touristique à Duclair, bien que cela fasse bien de parler de ce sujet en ce moment. Il est vrai qu’il était difficile de loger ou de faire manger des touristes payants dans la cheminée. Elle est partie dans la discrétion, comme une petite vieille dont tout le monde avait fini par s’en foutre. Il reste seulement un grand vide et des regrets qui ne tarderont pas à se manifester de nouveau.

Dominique SAMSON