Henri Beraldi, bibliophile et écrivain d’art écrit à son sujet : « Très actif, épris des trésors archéologiques de sa ville natale, il exploite avec succès la mine inépuisable du Vieux Rouen, et prend soin de conserver par la gravure les monuments, les maisons pittoresques, les aspects curieux que l’haussmannisation fait disparaître. » De qui s’agit-il ? Jules Adeline né à Rouen le 28 avril 1845, habite et meurt le 24 août 1909 dans une maison typiquement normande au n°36 de la rue Eau de Robec. Il était à la fois dessinateur, aquafortiste, architecte et historien.

 

A graver dans les mémoires

C’est donc à Rouen même qu’il trouve l’inspiration des quelque 9000 dessins, gravures et aquarelles composant une œuvre principalement dédiée à la vieille ville. Dès la fin de la guerre de 1870, il s’essaye par des dessins, des projets architecturaux et une première eau-forte. Pendant la période 1873-1885, il expose ses gravures au Salon des artistes français et obtient une médaille à l’Exposition universelle de Philadelphie en 1876. Membre de la Commission départementale des antiquités, de la Commission départementale d’architecture et de la Commission de l’école régionale des beaux-arts, il est élu membre de l’Académie de Rouen en 1880 et en devient le président en 1890. Officier de l’instruction publique en 1882, il est fait chevalier de la Légion d’honneur en 1896.

Partageur, il met ses compétences au service de la connaissance de l’architecture de la ville en publiant des livres illustrés. Ainsi, l’histoire des « Quais de Rouen, autrefois et aujourd’hui » en 1880. Même si la photographie est opérationnelle depuis le début du 20e siècle, ce passionné d’archéologie prend soin de conserver l’aspect des maisons et monuments anciens uniquement en les dessinant. Sa créativité lui fait même imaginer une synthèse des monuments passés, présents et à venir par la création d’un « Rouen imaginaire ». Il sera aussi l’architecte concepteur de monuments comme celui de Pouchet au Muséum de Rouen. Juste avant sa mort, il lègue à la bibliothèque, œuvres et travaux didactiques très documentés concernant les techniques de gravure.

 

© Daniel Caillet, 2017