Cette année, P’tit Pat’ Rouennais faisait découvrir le quartier Jouvenet en restant « Hors des sentiers battus » et par les « Chemins de traverse » chers à Daniel Caillet. Les visites au départ de la place du Boulingrin (au niveau du Monument national des Forains) les samedi 15 et dimanche 16 septembre, ont attiré environ 150 personnes qui ont envahi le quartier et interloqué les habitants sortis de leur tranquillité dominicale. D’entrée de jeu, questions et réponses ont fusé autour des guides d’un jour, Sophie, Elisa, Dominique et Daniel. Quelle est l’origine du nom « Boulingrin » (Un ancien jeu de boules anglais, le nom d’un notable rouennais ou un parterre de gazon… ?) et bien d’autres choses encore pendant les deux heures d’un parcours à la fois instructif et ludique qui ne ménageait pas les surprises. Un exemple : au N° 19 de la rue Francis Yard, voici une plaque commémorative sur la maison… « Ici vécut le poète Francis Yard qui chanta la terre normande 1876-1947 ». Mais savez-vous comment il était surnommé ? Le Poète des Chaumes, le saute-ruisseau ou le poète clochard ? En 1898, profitant d’un héritage, il tente sa chance à Paris et en 1900, il publie son premier recueil intitulé « Dehors » sous le nom de Francis Yard. Il est alors surnommé « Le Poète des Chaumes » à Montmartre et au Quartier latin. Il meurt des suites d’une congestion pulmonaire dans la crasse et la misère le 28 février 1947 à deux pas de sa tombe du Cimetière Monumental…