L’un de nos adhérents recherche tous documents ou informations concernant Jean-Marie Roland de la Platière (1734-1793)  et son épouse.

Ministre de l’Intérieur en 1792, il se cacha rue aux Ours avant de se suicider en apprenant que sa femme allait être condamnée à la guillotine.

Devant l’échafaud, celle-ci laissa échapper : « Ô liberté, que de crimes on commet en ton nom ! ».