Seule la façade de Hôtel Duval de Coupeauville, autrefois situé 74-76 rue Ganterie échappa au bombardement du 19 avril 1944. Malheureusement pour les Rouennais elle ne sera pas conservée dans leur ville mais transportée à Barentin qui s’empressa d’agrémenter les murs de son presbytère (porche d’entrée sur un côté, 1er et 2ème étages sur un autre). Comme quoi même dans le domaine du patrimoine le malheur des uns peut faire le bonheur des autres.

 

 

© Daniel Caillet, 2015