L’histoire de la rue de St Amand (sans oublier la place et le passage portant le même nom) est indissociable de celle de l’abbaye du même nom, situé sur l’emplacement de l’ancien castrum gallo-romain, aujourd’hui rue de la République. L’abbaye, établissement de Bénédictines, est fondée en 1042 par Gosselin d’Arques et sa femme Emmeline qui s’y retira avant de mourir. Il n’en reste aujourd’hui que quelques rares vestiges au milieu d’immeubles du 19 e siècle.

C’était l’une des abbayes parmi les plus riches et les plus influentes de Normandie, grâce notamment à la largesse de Guillaume le Conquérant.