Question posée à un professeur de français ancien: « pourquoi dit-on LE Gros Horloge ? »
Il  répondit que « horloge » en ancien français s’écrivait sans « h » aspiré: « orloge » et ce nom commun n’avait pas de genre bien défini à l’époque médiévale. On disait tantôt « un orloge » ou « une orloge ». Détaillez bien la légende de la carte postale ci-dessus. C’est vers le XVIIème siècle, à l’époque de la normalisation du français, que  les grammairiens fixent définitivement les genres.  « Le Gros Horloge » est donc une forme archaïque qui a été conservée à Rouen.

 

Image à la Une : gouache de Daniel Caillet.

 

© Daniel Caillet, 2016