Photographiée au Moulin Pèlerin* devenu Moulin St Amand, rue des Petites Eaux de Robec,  voici une conduite  ancestrale qui achemine l’eau jusqu’à la fontaine Ste Marie. Pourtant, cette dernière est toujours à sec. Un mauvais point pour la Ville de Rouen et un bon pour le propriétaire du moulin sur le Robec à qui l’on doit la remise en état de ce remarquable élément de petit patrimoine, une restauration menée à bien grâce à un partenariat avec le lycée Bernard Palissy de Maromme dont les élèves ont participé à la conception et à la fabrication de la nouvelle roue à aubes. L’inauguration a eu lieu le 14 septembre 2012. *www.rouen-histoire.com [Certains pensent que ce premier nom venait du moine Siméon a qui la légende attribue l’arrivée de la relique de Sainte-Catherine qui fit la fortune du Monastère de la Trinité du Mont. Ce qui est sûr, c’est que le moulin fut donné par Goscelin d’Arques, Vicomte de Rouen et devint la propriété de l’abbaye de Saint-Amand fondée par sa femme Emmeline. A partir du XVIe siècle, et jusqu’à la Révolution, il a appartenu à l’Hôtel-Dieu de Rouen.]

© Daniel Caillet, 2016