L’expression qui évoque un escogriffe mal fagoté, doit son sens à l’argot du 19e siècle. A l’époque en effet, l’as de pique devient, par analogie de forme, synonyme de croupion de volaille. Un as de pique ressemblerait donc à une volaille plumée et ficelée !

 

© Daniel Caillet, 2016