Souvenez-vous…

En 2010 P’tit Pat’Rouennais s’était investi pour la première édition du festival « Normandie Impressionniste ». Nous avions décliné le thème de  « L’architecture normande au temps des impressionnistes » sous trois  formes, l’édition d’une brochure couleur de 24 pages, des exposés-conférences et des visites guidées. Ce fut une initiative très appréciée et le franc succès remporté alors, grâce à l’investissement d’une quinzaine d’adhérents, nous encourage à renouveler l’expérience en 2013 pour la seconde édition du festival. Le thème retenu cette fois-ci est celui de l’EAU, un sujet ou le rapport avec le petit patrimoine nous  semble évident.

Si vous souhaitez participer à cette grande et belle aventure, manifestez-vous très rapidement pour rejoindre le groupe déjà opérationnel qui se réunira en septembre prochain.

 

Retour aux sources

Surprenant « Pot de chambre de la Normandie » où les histoires d’eau se déclinent partout. Une simple plaque d’égout  représentant un mouton. Un moulin évoquant le Robec serpentant jadis en centre ville comme en témoigne un axe de roue rouillé. Fontaines, puits et bassins pullulent, mais aussi des éléments de canalisations admirablement décorés, tel le collecteur d’eau pluviale de la maison natale de Corneille.

Les marégraphes alimentaient les grues déchargeant les navires et une plaque rappelle le « citoyen américain » Fulton qui « En Seine… du 24 au 31 juillet 1800… procéda aux premières expérimentations de navigation sous-marine sur son navire submersible Nautilus.»

Une autre  plaque rue Martainville signalait les bains-douches, héritiers des « bains en pluie » inventés par le médecin rouennais Merry Delabost.

Sans oublier le petit patrimoine vivant du collège Barbey d’Aurevilly avec une habitante insolite, la Niphargus, crevette cavernicole blanche et aveugle, dans un ruisselet souterrain qui acheminait l’eau d’une source vers l’un des puits de la ville.

A l’est, à St Paul, on « prenait les eaux » au bon vieux temps… quand Rouen était station thermale et rue St Nicolas, voilà une illustration parfaite de Rouen port de mer avec en façade, un plateau de fruits de mer bien tentant pour faire découvrir Rouen au fil de l’eau.