– Trois ans de travaux à Paris. La tour St Jacques, isolée et dressée au milieu du square parisien portant son nom dans le 4 e arrondissement, est le seul vestige de l’église St Jacques de la Boucherie, dédiée à St Jacques le Majeur. Son clocher-tour de style gothique flamboyant construit au début du XVI e siècle mesure 52 m jusqu’à la balustrade. Propriété de la Ville de Paris en 1836, elle est classée monument historique depuis 1862. Échafaudée en 2001 pour protéger le public, elle a été restaurée entre 2006 et 2009.

– Travaux forcés à perpétuité à Rouen. St André de Rouen est une ancienne église paroissiale dont la tour fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1958. Jadis appelée St André-de-la-Porte-aux-Fèvres à cause des forgerons du quartier, l’église est reconstruite à partir de 1486, sa nef est rebâtie en 1521, la tour est construite de 1541 à 1546 et le grand portail est achevé en 1556. En 1683, un ouragan endommage la tour, qui sera réparée en 1701. Fermée au culte en 1791, elle a servi de magasin pendant que la tour accueillait l’atelier d’une fonderie de plomb de chasse. Lors du percement de la rue de l’Impératrice (actuelle rue Jeanne d’Arc) en 1861, l’église est détruite et il n’est conservé que la tour. Malgré des efforts récents (pose de filets anti-volatiles et évacuation de deux tonnes de fiente, remplacement récent de balustrades et de marches d’escalier dans la partie supérieure), les Rouennais attendent toujours l’ouverture de ce monument historique accessible sans danger jusqu’à son premier niveau. Les Journées du Patrimoine 2013 seraient une occasion rêvée. Qu’attend-on aussi pour poser une signalétique appropriée qui éviterait aux touristes et à de nombreux locaux de se poser toujours les mêmes questions : « C’est quoi ? Les ruines de St Vincent ? Celles de St Sauveur ? … »

Voir aussi : http://elisapictures.wordpress.com/2012/11/06/tour-saint-andre-rouen-seine-maritime-76/?relatedposts_exclude=446