Proposée par P’tit Pat’ Rouennais, du 22 juin au 3 septembre 2012 à la Maison des Aînés, vernissage le mardi 26 juin 2012 à 15 h.

7 panneaux confectionnés et financés intégralement par l’association, aucune aide extérieure n’ayant été attribuée.

 

 

 

 

 

Une adhérente jouant deux petits airs traditionnels norvégiens sur sa flûte harmonique norvégienne. Elle interpréta aussi la « Chanson de Solveig » :

 

L’hiver peut s’enfuir, le printemps bien aimé

Peut s’écouler.

Les feuilles d’automne

Et les fruits de l’été,

Tout peut passer.

Mais tu me reviendras

Ô mon doux fiancé,

Pour ne plus se quitter.

Je t’ai donné mon cœur, il attend résigné

Et ne pourrait changer.

 

Que Dieu veuille encore, dans sa grande bonté,

Te protéger.

Au pays lointain qui te tient exilé

Loin du foyer.

Moi, je t’attends ici,

Cher et doux fiancé,

Jusqu’à mon dernier jour.

Je t’ai donné mon cœur

Plein de fidélité.

Il ne pourrait changer.