Si certains mots anglais peuvent paraître imprononçables, les Britanniques, eux aussi, calent sur quelques noms de villes françaises. Parmi elles, deux se trouvent en Normandie.

Rouen et Caen, des noms imprononçables pour les anglophones

La langue française peut parfois être très compliquée pour les touristes étrangers. Les noms des villes aussi ! Dans un article teinté d’humour, un site d’actualité française à destination des Britanniques, a dressé un top 10 des villes dont le nom est imprononçable. Dans le “palmarès”, deux villes de Normandie offrent manifestement quelques difficultés à nos voisins d’Outre-Manche.

Rouan, Roin, Roan…

Le site d’information The Local a répertorié, dans son Top 10, les capitales de la Haute et de la Basse-Normandie : Rouen (Seine-Maritime) et Caen (Calvados). Une évidence pour les Français ? Du côté anglophone, il semblerait néanmoins que l’orthographe de ces deux noms suscite quelques hésitations, tout comme l’accent des locaux, qui parlent de leur ville. Rouen se positionne ainsi en 3e position dans le classement devant Quimper (Finistère), et derrière Caen, qui trône à la 2e place du podium des villes au nom impossible à dire, derrière Reims.
Pour Rouen, l’auteur propose aux Britanniques de prononcer de cette façon : Rroo-ahn. Si l’étymologie est approximative, reste à savoir si cette méthode est la plus efficace. Un contributeur du site,  « plus ou moins natif de Rouen », aurait même déclaré ne pas savoir comment prononcer le nom : « rouan, wran, roin, roan… »
Pour Caen, la situation pourrait vite s’avérer délicate.

Il y a un double dilemme quand vous devez prononcer le nom de la ville de Caen. Tout d’abord, beaucoup prononcent cela comme s’il était écrit « Carn », quand cela pourrait plutôt être dit comme « Kah ». Le problème, si vous le prononcez mal, est que vous pouvez insulter un de ses habitants, car la parfaite prononciation de Caen ressemble beaucoup à l’expression « Con », qui veut dire imbécile ou idiot.

La solution à l’anglaise est alors de privilégier une prononciation ressemblant à « Carrrrn ». Heureusement pour nos amis anglophones, il reste les supports vidéo, pour s’entraîner…

 

 

© Daniel Caillet, 2015