Une ancienne plaque explicite intelligente guide les touristes vers les vitraux remarquables de l’église Saint-Patrice. Voilà pour le bon.
Mais les temps changent et de nos jours, bien malin est celui qui reconnaîtra sans risque d’erreur la tour Saint André ou les vestiges des églises Saint Vincent  (photo) ou Saint Sauveur. Et ce ne sont que quelques exemples. La signalétique actuelle n’est même pas minimaliste… elle est inexistante. Voilà pour le mauvais.