Certes, le projet ci-dessous est irréalisable, compte tenu notamment de l’étroitesse de l’escalier en colimaçon, mais montre à l’évidence qu’avec un peu d’imagination et de bonne volonté, nos gestionnaires pourraient valoriser et promouvoir le patrimoine de la bonne ville de Rouen autrement qu’en cautionnant des réalisations farfelues telles que le futur « Panorama » sur les quais au bas de l’avenue Pasteur.

 

Message envoyé par l’un de mes nombreux correspondants :

 

… Au sujet de… la Tour Saint André, j’avais en 2012 suggéré… [aux responsables municipaux] à la recherche d’une idée de valorisation, d’y installer une « chambre noire ». A l’époque le projet Panorama était déjà dans les cartons… Cette idée, s’il elle était exploitable aurait permis à un coût sans doute bien moindre de créer une attraction nouvelle tout en valorisant un élément du patrimoine délaissé.

Voici le texte du courrier adressé à l’époque à la Ville de Rouen :

 » En complément d’information, voici une documentation … j’ai eu l’occasion de visiter la TORRE TAVIRA à Cadix en Andalousie.
Outre le panorama qu’elle offre depuis son sommet, la chambre noire qui y a été installée constitue une attraction touristique majeure. Chaque année elle attire 70.000 visiteurs qui s’acquittent d’un prix d’entrée de 5 €, soit une recette de 350.000 €.
En raison de la localisation exceptionnelle de la TOUR SAINT ANDRE dans ROUEN et de la vue incomparable qu’elle offre depuis son sommet…, on peut imaginer un potentiel de visiteurs équivalent voire supérieur.
Le principe d’une chambre obscure est simple et son installation ne semble pas nécessiter un investissement très onéreux, alors que l’effet produit sur les visiteurs est inoubliable. Si une telle installation s’avérait possible, il pourrait y avoir pour la Ville matière à rentrer assez rapidement dans ses frais. A noter que la TORRE TAVIRA de Cadix compte des références d’installation de chambres obscures dans le monde entier » etc.

www.torretavira.com

 

 

© Daniel Caillet, 2014