La Normandie, comme toutes les régions françaises, utilise des expressions bien à elle, souvent obscures pour les novices. Dans son « Lexique de vos vacances d’été », le quotidien  «20 Minutes »  propose aux estivants quelques expressions pour comprendre et se faire comprendre dans une région inconnue. Vu de la capitale, quelles sont les expressions les plus significatives du berceau de l’impressionnisme, pays des vaches et des chevaux, du camembert et des toits de chaume ?

« Y’r’ pleut » : On comprend facilement le sens cette expression régionale, largement utilisée.

« Heu là » : Equivalent de « houla ».

« Diou » pour « Dieu », « bou Diou » signifie alors « bon Dieu ».

« Ati toi ? » : En langage contracté, « comment ça va toi ? ».

« Rien » pour remplacer « très »… « Il fait rien beau » pour « il fait très beau » ou « c’est rien bien » pour « c’est génial ».

« Dé ! » : Surtout utilisée au Havre, à la fin des phrases.

« À tantôt ! » pour dire « à bientôt ».

« L’eau » pour « La Seine »… « Il habite où ? – De l’autre côté de l’eau ».

« Boujou » pour dire « bonjour », « au revoir » ou « bisous », suivi de « Pi des gommes pour les bézots » pour saluer le reste de la famille, « les bézots » étant les enfants.

« Passer la toile » pour « laver le sol ».

« Vas-ti bère un coup ? » pour « Viens-tu boire un coup ? »

« Clencher la porte » pour « fermer la porte ».

« Avoir de la goule » pour « exagérer »…  «T’as vraiment de la goule » pour « tu exagères ».

« Bah dit » pour dire « eh ben dis donc »… « Heu là, bah dit, il a de la goule c’lui là » …

Et bien d’autres.