C’est une grande joie pour notre association de vous annoncer qu’après dix ans d’efforts, les travaux sur la Maison Sublime ont enfin démarré. Sauf imprévus, le plus ancien monument juif de France (et sans doute d’Europe) rouvrira ses portes au mois d’octobre, après restauration de l’édifice et scénarisation des lieux.

D’ici là, d’importants rendez-vous sont prévus, à notre initiative et celle de nos partenaires.

Nous espérons avoir le plaisir de vous rencontrer à l’une ou l’autre de ces manifestations, notamment nos adhérents lors de l’Assemblée générale qui aura lieu le jeudi 24 mai à 15h, juste avant le vernissage de l’exposition au Musée des Antiquités.
Le chantier a enfin démarré !

Les travaux ont démarré en février et devraient durer jusqu’en septembre.

Ils consistent, pour l’essentiel, outre la restauration du monument lui même, à :

  • améliorer l’isolation de la crypte, par la création d’un sas à l’entrée et par un système de ventilation, naturelle et assistée, de manière à réduire le taux d’humidité, proche actuellement de 100%,
  • installer un élévateur pour les personnes à mobilité réduite,
  • créer un parcours scénographique, pour permettre aux visiteurs de replacer le monument dans son contexte historique.

La maîtrise d’œuvre est assurée par Antoine Madelénat, architecte en chef des Monuments historiques, qui a succédé à Régis Martin. Des représentants de LMSR sont présents, chaque semaine, aux réunions de chantier.
Le financement est bouclé

Le financement du projet est complètement assuré, grâce à la générosité de nos donateurs (près de 49.000 € recueillis via la souscription nationale de la Fondation du Patrimoine) et grâce à des subventions d’un montant exceptionnel que nous avons récemment obtenues :

  • 100.000€ de la Fondation Edmond J. Safra à Genève
  • 80.000€ de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, affectés à  la scénographie, qui s’ajoutent aux 65.000 € déjà obtenus pour les travaux
  • 20.000€ de la Délégation régionale de la Fondation du Patrimoine

Ces donations s’ajoutent aux crédits budgétaires précédemment obtenus de l’Etat (300.000€ + 50.000€ pour les imprévus de chantier), aux fonds de concours des collectivités locales (Région Normandie et Rouen Métropole 50.000€ chacune, Département de Seine-Maritime 40.000€, Ville de Rouen 20.000€), ainsi qu’à la donation de la Fondation du Crédit Agricole (25.000€)

 

Association
La Maison Sublime de Rouen

© Daniel Caillet, 2018