À Saint-Martin-de-Boscherville, un appel aux dons pour restaurer le cloître de l’abbaye.

Fierté de Saint-Martin-de-Boscherville, l’abbaye Saint-Georges en appelle à la communauté. Le cloître du jardin nécessite une reconstruction, financée par un appel aux dons.

Un appel aux dons en ligne a été lancé pour restaurer le cloître de l’abbaye Saint-Georges à Saint-Martin-de-Boscherville (Seine-Maritime).

L’Association touristique de l’abbaye romaine (Atar), en charge de l’abbaye de Saint-Georges à Saint-Martin-de-Boscherville (Seine Maritime), lance un cri d’alerte concernant le monument historique. Le cloître du jardin tombe en décrépitude, et l’Atar nécessite des fonds pour le restaurer à son ancienne gloire. Un appel aux dons en ligne a été lancé.

Un objectif final de 10 000 euros.

Le chantier se divise en deux étapes. Un premier palier, à 5 000 euros, consacré à la réalisation d’un bassin en pierre de taille et la « mise en lumière de cet espace ». La seconde phase, de 10 000 euros, s’attellera aux « allées, les parterres brodés de gazon ainsi que la restauration et la mise en valeur des anciennes maçonneries du XVIIe siècle ».

Les donateurs pourront recevoir des contreparties, comme des places de concert ou encore des visites guidées de l’abbaye.

Un cloître classé Monument historique.

Fondée au XIIème siècle, l’abbaye Saint-Georges sort de terre sous l’influence de Guillaume de Tancarville. De style roman, elle se distingue par ses jardins « à la française». Les décombres du cloître originel ont été classés « Monument historique » en 1862.

Au 12 mai 2017, l’appel aux dons avait permis de récolter 330 euros. Il reste une cinquantaine de jours avant la fermeture des dons. Contacté par Normandie-Actu, Dominique Cirot, président de l’Atar, se dit « optimiste » quant à la possibilité d’obtenir les sommes requises dans le délai imparti.

 

 76actu

 

© Daniel Caillet, 2017